Île de Coiba

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Coiba est un parc national dédié à la nature et à la mer. Véritable attraction pour la plongée sous-marine, l’île possède aussi une histoire hors du commun.

Histoire et situation

Cette île reste dans les mémoires comme des plus importants pénitenciers du pays ; ouvert en 1919, cette prison à ciel ouvert, va accueillir jusqu’à 3000 prisonniers en même temps et dispose d’une trentaine de camps disséminés dans une végétation abondante. Sous la dictature, les prisonniers politiques se mélangent aux criminels dont peu peuvent s’échapper. Elle se situe en remontant vers le Costa-Rica sur la partie pacifique. En effet, l’île principale et la quarantaine d’îlots attenants sont à environ 20 kilomètres de la côte.

A découvrir et à faire

Aujourd’hui l’île est surtout reconnue pour son incroyable parc marin ou se disputent des baleines (l’île se trouve sur un passage des baleines), les requins. Les autres espèces marines comme les dauphins ou des tortues caret sont présentes. C’est aussi un lieu de passages pour les raies Manta. Coiba est un vrai écosystème ou les randonneurs pourront aussi visiter le pénitencier et profiter d’une faune endémique.

Pour s’y rendre

Depuis Panama city, il faut compter environ huit heures de route. L’accès ensuite se fait en petit bateaux avec des pécheurs locaux sur des excursions à la journée. Pas d’hôtels sur les îles mais en face, de nombreux petits hôtels de charme sont accessibles. Il est aussi possible de prendre un avion jusqu’à David et de reprendre la route ensuite.

Insolite

Coiba est le symbole du changement ! Véritable enfer avec son pénitencier d’où il était impossible de s’échapper, la destination est devenue un paradis pour le pays.