Bien préparer son voyage au Panama ✈️

22 mai 2019
Actualités

Bien préparer son voyage au Panama ✈️

Vous partez bientôt en voyage au Panama ? Découvrez dans cet article quelques conseils pour bien vous préparer et passer des vacances réussies en Amérique centrale.

1. Quelles sont les formalités administratives ?

Vous n’avez pas besoin de visa pour vous rendre au Panama si la durée de votre séjour est inférieure à 90 jours.
Assurez-vous cependant que vous disposez d’un passeport dont la date d’expiration est supérieure à 6 mois après la date prévue de votre retour. Il ne suffit pas que celui-ci soit valide ! Si vous ne respectez pas cette condition, il est possible que votre entrée sur le territoire panamien vous soit refusée.

Il n’y a pas spécifiquement de vaccins obligatoires, cependant il est recommandé que vous le soyez contre les hépatites A, B et la Typhoïde. Si vous vous rendez dans les zones continentales à l’est du canal du Panama, un vaccin contre la fièvre jaune est recommandé.

2. Quelle période choisir ?

Globalement, vous pouvez partir au Panama toute l’année, cependant il est préférable d’être au courant des différentes saisons afin de faire le meilleur choix pour vos vacances.
La période courant de mi-décembre à mi-avril est probablement la meilleure pour se rendre au Panama, car elle correspond à la saison sèche. A ces dates, le soleil est au rendez-vous toute la journée (comptez tout de même quelques courtes averses ici et là).
De mai à août, c’est la saison humide et vous risquez de voir un peu plus de pluie. Cela reste cependant une saison idéale pour les admirateurs de faunes marine (avec l’afflux des baleines à bosses) et ceux qui préfèrent éviter de croiser trop de touristes.

3. Prenez une assurance voyage

Cela n’est pas vrai que pour un départ au Panama, mais il est important de prévoir pour un accident ou un problème de santé. En prenant une assurance voyage et rapatriement, vous assurez la prise en charge de tout soin potentiels dont vous pourriez avoir besoin. Ce n’est pas très cher et cela pourrait vous faire économiser beaucoup d’argent, alors n’hésitez pas.

4. Pensez à votre trajet vers l’aéroport

Si vous prenez les transports en commun, assurez-vous de disposer de suffisamment d’avance pour pouvoir trouver une alternative en cas de grève ou de problème sur les voies. Suivre l’actualité de votre réseau la veille et le jour du départ est une bonne idée afin d’éviter les mauvaises surprises.
Si vous prenez votre véhicule, prévoyez de réserver un parking à l’aéroport en avance pour sécuriser votre place et payer moins cher. Chercher un parking à Paris-Orly au dernier moment n’est pas toujours une partie de plaisir, et peut vous coûter très cher si vous devez vous garer dans l’un des stationnements premium, car tous les autres sont complets.

5. Pensez à vos moyens de paiement

Bien que le Panama possède sa monnaie locale, le balboa, c’est le dollar américain qui est le plus couramment utilisé. Nous vous recommandons d’en demander auprès de votre banque avant le départ et de penser à prendre une option internationale afin d’éviter de payer une commission pour chaque paiement ou retrait. De manière générale, il est recommandé d’éviter autant que possible les bureaux de change.

6. Préférez les guides professionnels

Vous trouverez souvent des guides à la sauvette vous proposant leurs services dans les centres villes ou à proximité des principaux lieux touristiques. Ceux-ci ne sont pas toujours très compétents, et peuvent se révéler assez insistants. Quitte à prendre un guide, préférez donc un guide professionnel contracté via une agence.

7. Prenez votre temps

Tout d’abord, ne perdez pas de vue que vous êtes en vacances ! Pas de raison de vous presser donc. Au Panama, il est possible que vous vous rendiez compte que la gestion du temps est un peu plus relaxe que dans les grandes villes française, adaptez-vous au rythme local plutôt que de vous frustrer inutilement.

Si vous souhaitez organiser un Mice au Panama , toutes les informations avions sont disponibles .